Les structures

En fonction de son âge et de ses besoins, votre proche autiste peut être accueilli dans différents types de structures, où il pourra être accompagné à temps partiel ou à temps complet. Il peut également bénéficier de services intervenant à domicile et sur les autres lieux de vie afin de le soutenir au quotidien. Panorama des principales structures et services.

Les structures et services sont classés par ordre alphabétique et répartis selon les publics concernés.

Vous recherchez une structure ou un service en Île-de-France ? Rendez-vous sur TAMIS, l’annuaire en ligne de ressources sur l’autisme.

Pour les enfants et les adolescents

Centre d’action médico-sociale précoce (CAMSP)

 STRUCTURE 

  • Public ? Enfant âgés de 0 à 6 ans présentant des troubles sensoriels, moteurs, intellectuels ou des difficultés relationnelles.
  • Type d’accompagnement ? Actions de repérage, de conseil et de soutien aux familles. Prises en charge thérapeutiques, éducatives, sociales ou de rééducation.
  • Durée d’accompagnement ? Séances individuelles ou en groupe quelques heures par semaine. Les horaires, le rythme, et la durée des séances sont choisis en accord avec la famille.
  • Accès sur orientation par la MDPH ? Non. Les familles peuvent consulter le centre de leur propre initiative ou sur le conseil d’un médecin, d’un travailleur social, d’un enseignant, etc.
  • Financement ? 100 % par l’assurance maladie.

Centre médico-psycho-pédagogique (CMPP)

 STRUCTURE 

  • Public ? Enfants et adolescents âgés de 0 à 20 ans présentant des difficultés au cours de leur développement : langage, apprentissage, comportement, etc.
  • Type d’accompagnement ? Lieu d’écoute, de prévention et de soins. Consultations en vue d’un diagnostic et interventions thérapeutiques : orthophonie, psychomotricité, psychothérapie, etc.
  • Durée d’accompagnement ? Séances individuelles ou en groupe quelques heures par semaine. Les horaires, le rythme, et la durée des séances sont choisis en accord avec la famille.
  • Accès sur orientation de la MDPH ? Non. Les familles peuvent consulter le centre de leur propre initiative ou sur le conseil d’un médecin, d’un travailleur social, d’un enseignant, etc.
  • Financement ? 100 % par l’assurance maladie.

Institut médico-éducatif (IME)

 STRUCTURE 

  • Public ? Enfants et adolescents âgés de 3 à 20 ans atteints de déficience intellectuelle, avec ou sans troubles associés. Certains IME accueillent spécifiquement des personnes autistes ou disposent d’un service dédié.
  • Type d’accompagnement ? Éducation et enseignement spécialisés prenant en compte le degré et le type de handicap. Prise en charge médicale et paramédicale.
  • Durée d’accompagnement ? En internat (temps complet), en externat (à la journée), en semi-internat ou en accueil temporaire.
  • Accès sur orientation par la MDPH ? Oui.
  • Financement ? 100 % par l’assurance maladie.

Section d’éducation et d’enseignement spécialisé (SEES) ou institut médico-pédagogique (IMP)

  • Public ? Enfants et adolescents âgés de 3 à 14 ans, en fonction des établissements.
  • Type d’accompagnement ? Activités éducatives et scolaires adaptées.

Section d’initiation et de première formation professionnelle (SIPFP) ou institut médico-professionnel (IMPro)

  • Public ? Adolescents âgés de 14 à 20 ans, en fonction des établissements.
  • Type d’accompagnement ? Activités de formation et d’insertion professionnelle, stages en entreprise.

Service d’éducation spécialisée et de soins à domicile (SESSAD)

 SERVICE 

  • Public ? Enfants et adolescents de moins de 20 ans disposant d’une reconnaissance de handicap. Il existe des SESSAD spécialisés dans l’accompagnement de personnes autistes.
  • Type d’accompagnement ? Le SESSAD intervient dans tous les lieux de vie de la personne (domicile, école, loisirs…). Accompagnement et conseils aux familles favorisant l’intégration scolaire et l’autonomie grâce à des moyens médicaux, paramédicaux, psycho-sociaux, éducatifs et pédagogiques.
  • Durée d’accompagnement ? L’accompagnement est proposé en ambulatoire, c’est-à-dire plusieurs heures par semaine réparties selon les besoins du jeune.
  • Accès sur orientation par la MDPH ? Oui.
  • Financement ? 100 % par l’assurance maladie.

Pour les adultes

Établissement et services d’aide par le travail (ESAT)

 STRUCTURE 

  • Public ? Adultes en situation de handicap de 20 à 60 ans ne pouvant pas occuper un poste de travail dans une entreprise adaptée ou ordinaire. Il existe des ESAT spécialisés dans l’accueil d’adultes autistes.
  • Type d’accompagnement ? Activité professionnelle dans un milieu de travail protégé dans des secteurs variés : espaces verts, conditionnement, restauration, blanchisserie, prestation de services, informatique, hôtellerie, etc. Accompagnement médico-social pour favoriser l’insertion sociale et professionnelle.
  • Durée d’accompagnement ? La durée du temps de travail peut varier (temps plein ou temps partiel), avec un maximum de 35 h par semaine. Les travailleurs en ESAT ne peuvent pas faire des heures supplémentaires. Certains ESAT disposent d’un foyer d’hébergement.
  • Accès sur orientation par la MDPH ? Oui. Il faut aussi avoir obtenu une reconnaissance de la qualité de travailleur handicapé (RQTH).
  • Financement ? La personne perçoit une rémunération dont le montant varie entre 55 % et 110 % du SMIC. La rémunération peut se cumuler en partie ou totalement avec l’allocation aux adultes handicapés (AAH).

Foyer d’accueil médicalisé (FAM)

 STRUCTURE 

  • Public ? Adultes fortement handicapés dont la dépendance est partielle ou totale, ayant besoin d’une aide pour la plupart des gestes du quotidien et de soins de santé réguliers. En principe, les FAM accueillent des adultes un peu moins dépendants que ceux hébergés en MAS. Dans la réalité, les publics sont sensiblement les mêmes.
  • Type d’accompagnement ? Lieu d’accueil et de vie, assistance aux actes essentiels de la vie quotidienne, soutien et suivi médical régulier. Activités contribuant au développement et au maintien des acquisitions cognitives et à l’épanouissement personnel de l’adulte.
  • Durée d’accompagnement ? Plusieurs formes d’accueil sont possibles : internat, accueil de jour, accueil temporaire, accueil séquentiel ou accueil d’urgence.
  • Accès sur orientation par la MDPH ? Oui.
  • Financement ? Financement par l’assurance maladie (pour les soins) et le conseil général (pour l’hébergement). Participation aux frais d’hébergement et d’entretien selon les revenus du résident.

Foyer d’hébergement

 STRUCTURE 

  • Public ? Personne en situation de handicap qui exercent une activité professionnelle en milieu ordinaire, en entreprise adaptée ou en établissement et services d’aide par le travail (ESAT).
  • Type d’accompagnement ? Hébergement collectif ou individuel, avec plus ou moins d’autonomie. Accompagnement par une équipe de travailleurs sociaux pour favoriser l’insertion sociale et professionnelle. Pas de soins médicaux.
  • Durée d’accompagnement ? Du lundi au vendredi et/ou pendant le week-end.
  • Accès sur orientation par la MDPH ? Oui.
  • Financement ? Le conseil général finance les coûts de fonctionnement au titre de l’aide sociale. Une participation est demandée au résident en fonction de ses ressources pour les frais d’entretien et d’hébergement.

Foyer de vie, foyer occupationnel ou foyer de jour

 STRUCTURE 

  • Public ? Adultes en situation de handicap disposant d’une autonomie réduite mais suffisante pour participer à des activités de groupe, ne pouvant pas travailler en milieu protégé et ne relevant pas d’une structure médicalisée. Il existe des foyers spécialisés dans l’accueil d’adultes autistes.
  • Type d’accompagnement ? Ces structures proposent aux adultes des activités culturelles, sportives, de détente et un accompagnement médico-social afin de favoriser leur développement personnel.
  • Durée d’accompagnement ? En fonction des établissements, l’accueil est possible en internat, semi-internat ou de jour uniquement.
  • Accès sur orientation par la MDPH ? Oui.
  • Financement ? Le conseil général finance les coûts de fonctionnement au titre de l’aide sociale. Une participation est demandée au résident en fonction de ses ressources pour les frais d’entretien et d’hébergement.

Maison d’accueil spécialisée (MAS)

 STRUCTURE 

  • Public ? Adultes fortement handicapés dont la faible autonomie nécessite le recours à une tierce personne de façon constante ou dont l’état de santé nécessite une surveillance médicale importante et des soins médicaux constants. Il existe des MAS spécialisées dans l’accueil d’adultes autistes.
  • Type d’accompagnement ? Lieu d’accueil et de vie, assistance aux actes essentiels de la vie quotidienne, soutien et suivi médical régulier. Activités contribuant au développement et au maintien des acquisitions cognitives et à l’épanouissement personnel de l’adulte.
  • Durée d’accompagnement ? En général, les MAS proposent un hébergement complet, toute l’année. Certaines MAS, cependant, sont externalisées ou proposent des places d’accueil de jour ou d’accueil temporaire.
  • Accès sur orientation par la MDPH ? Oui.
  • Financement ? Les frais de journée sont principalement à la charge de l’assurance maladie. Une participation financière est demandée à l’adulte accueilli, soit 20 € par jour, qui peut toutefois être prise en charge intégralement si la personne dispose de la complémentaire santé solidaire (CSS).

Service d’accompagnement médico-social pour adultes handicapés (SAMSAH)

 SERVICE 

  • Public ? Personnes âgées d’au moins 20 ans et disposant d’une reconnaissance de handicap. Il existe des SAMSAH spécialisés dans l’accueil d’adultes avec autisme.
  • Type d’accompagnement ? Accompagnement social favorisant l’autonomie avec pour objectif de maintenir ou restaurer les liens familiaux, sociaux ou professionnels et de faciliter les démarches de la vie courante : santé, logement, loisirs… Assistance possible sur tous les lieux de vie de la personne. Prestations de soins.
  • Durée d’accompagnement ? Le public accompagné est pris en charge de façon permanente, temporaire ou sur un mode séquentiel.
  • Accès sur orientation par la MDPH ? Oui.
  • Financement ? Financement par l’assurance maladie (pour les soins) et le conseil général (pour l’accompagnement). Sauf exception ponctuelle, aucune participation n’est demandée à l’usager.

Service d’accompagnement à la vie sociale (SAVS)

 SERVICE 

  • Public ? Personnes âgées d’au moins 20 ans et disposant d’une reconnaissance de handicap.
  • Type d’accompagnement ? Accompagnement social favorisant l’autonomie avec pour objectif de maintenir ou restaurer les liens familiaux, sociaux ou professionnels et de faciliter les démarches de la vie courante : santé, logement, loisirs… Assistance possible sur tous les lieux de vie de la personne. Pas de prestations de soins.
  • Durée d’accompagnement ? Le public accompagné est pris en charge de façon permanente, temporaire ou sur un mode séquentiel.
  • Accès sur orientation par la MDPH ? Oui.
  • Financement ? Le conseil général finance les coûts de fonctionnement au titre de l’aide sociale. Sauf exception ponctuelle, aucune participation n’est demandée à l’usager.